Le premier devoir d’une commune, c’est de protéger ses habitants. La sécurité et la prévention sont ainsi au cœur des préoccupations de la municipalité.

Sécurisation des Écoles

Des problèmes de stationnement et de circulation aux abords des écoles sont constatés chaque jour. Les agents en charge de l’accompagnement des enfants sont confrontés à des conducteurs imprudents et irrespectueux. Pour éviter tout incident majeur, des panneaux de régulation du stationnement et des potelets de sécurisation du parcours viennent d’être implantés. La gendarmerie est avertie et veillera au respect des règles. Nous comptons sur le bon sens de chacun pour assurer la sécurité des enfants.

Aménagement circulation quartier Bardoine

Afin d’améliorer la circulation sur le Chemin de la Bardoine, un questionnaire a été déposé dans les boîtes aux lettres des habitants du quartier avec 3 possibilités évoquées lors de la rencontre sur le terrain.

Suite à cette consultation, la solution retenue est l’installation de panneaux de limitation à 30 km/h. En complément de la mise en place de cette nouvelles signalisation, les panneaux « interdit sauf riverains » se situant en bordure de la route de St Romain d’Ay  seront déplacés et repositionnés à l’entrée de ce chemin.

Lutte contre l’Ambroisie

L’Ambroisie à feuilles d’armoise et l’Ambroisie trifide sont des plantes invasives originaires d’Amérique du nord et capables de se développer rapidement dans de nombreux milieux (parcelles agricoles, bords de route, chantiers, friches, etc.). Elle est reconnue comme une plante envahissante, et considérée comme un problème de santé publique.

Une fois qu’un pied d’ambroisie est observé, il faut rapidement l’éliminer car il est difficile de l’éradiquer une fois qu’il est installé.

Les moyens de destruction de l’ambroisie sont bien connus, simples et relativement peu coûteux. Ils demandent seulement de l’attention et de la bonne volonté :
– Arrachage, avec des gants ou un sac, pour les petites surfaces (les jardins par exemple).
– Destruction mécanique pour les grandes surfaces : déchaumage, broyage, sarclage, (milieu agricole, bords de routes, tènements publics)
– Destruction chimique raisonnée, si pas d’autres solutions.

Leur pollen, provoque de fortes réactions allergiques chez les personnes sensibles. C’est également une menace pour l’agriculture (pertes de rendement dans certaines cultures) et pour la biodiversité (concurrence avec certains végétaux en bords de cours d’eau).

Le pollen d’ambroisie, émis de fin juillet à début octobre selon les conditions météorologiques, est très allergisant (quelques grains de pollen par mètre cube d’air suffisent) et peut provoquer divers symptômes chez les personnes sensibles (dont les enfants). Dans 50% des cas, les personnes atteintes font de l’asthme et doivent être couvertes par un traitement à base de cortisone.

Les réactions peuvent toucher n’importe quel individu, à tout âge et sans prédisposition familiale. Pour le bien de tous, et surtout des plus sensibles, si vous constatez des plants d’ambroisie, n’hésitez pas à les arracher.

Pour plus de renseignements, vous pouvez consulter le site du Ministère de la Santé et de la Solidarité en cliquant ici

Plant d’ambroisie

Lutte contre le frelon asiatique

Cousin de l’abeille ou de la guêpe, le frelon asiatique envahit peu à peu le territoire ardéchois (3 nids éradiqués à Quintenas en 2020). Les abeilles domestiques constituent un repas de choix pour les frelons asiatiques. C’est pourquoi les apiculteurs et les jardiniers sont très mobilisés face à leur prolifération.

Vous pouvez participer à la surveillance et prévenir les dangers qu’ils représentent.

À la mi-mars les jeunes reines construisent un « nid primaire » de la taille d’une orange. Il se situe généralement à faible hauteur, dans un endroit protégé de la pluie.

Au printemps, si la localisation ne permet pas la croissance du nid, les ouvrières créent un « nid secondaire », plus imposant, pour permettre le déménagement de la colonie. Situé plus en hauteur, le plus souvent dans un arbre, il peut atteindre 1 m de haut et 80 cm de diamètre au cœur de l’été et contenir environ 2500 frelons.

Si vous repérez un nid, adressez-vous à la mairie, qui s’occupera des démarches de destruction (à la charge du propriétaire, à partir de 120 € selon la difficulté d’accès). Surtout, ne tentez pas de vous débarrasser seul d’un nid.

Le dard du frelon asiatique peut traverser même des bottes en caoutchouc. Il ne perd pas son dard lorsqu’il pique et peut donc injecter du venin à chaque piqûre.

En présence d’un ou deux frelons, ignorez-les, ils ne sont pas agressifs spontanément. Mais ils peuvent attaquer en groupe si vous les dérangez. Respectez une distance de sécurité de 10 m avec les nids. N’essayez jamais de les détruire vous-même ! Attention, les insecticides du commerce ne tuent pas les frelons mais décuplent leur agressivité.

Nid frelon asiatique

Frelon asiatique et frelon d’Europe

Très bientôt vous trouverez des informations sur :

  • Sapeurs-Pompiers de Quintenas
  • Plan de Sauvegarde Communal
  • Formation Premiers Secours
  • Bus de dépistage
  • Lutte contre le moustique tigre
  • Sécurité routière
  • Sécurité incendie
  • Tranquillité publique