Actualités

Cérémonie des voeux

 Permettez –moi tout d’abord de vous adresser Mesdames, Messieurs, mes meilleurs vœux pour 2016 , vœux de bonheur, de santé et de prospérité.

Que tout un chacun puisse s’épanouir dans sa vie et que VIVRE ENSEMBLE soit une réalité !

 

 

 

 

I. Satisfaction de voir un village qui se développe

 

et qui étoffe ses services à la population :

  • En mars: ouverture de l'agence postale communale dans le rez de chaussée commercial, à coté de l'épicerie. Aujourd'hui, le service Poste est régulièrement ouvert sur la commune à des horaires adaptés pour différents publics. Recrutement d'Isabelle Chenevier, toujours disponible et accueillante pour le fonctionnement de cette agence. Puisque je parle de personnel communal, il y a eu pas mal de mouvements pendant cette année avec, dans l'ordre, le recrutement d'Isabelle Chenevier pour l'agence postale, puis de Pascal Tansens qui assure l'accueil à la mairie et assure également les opérations comptables. Egalement, Mireille Dumont et Nadine Dizière sont venues renforcées le service cantine. Merci à Marie-Jo Fourel qui a assuré quelques remplacements pendant l'année écoulée.  Il y a également à noter le retour de Laurent Grenier aux services techniques. Et enfin, bonne retraite à Juliette Bouchet qui a terminé sa carrière auprès des enfants de l'école pour les vacances de noël.

 

  • Été : ouverture de deux restaurants. 1 changement de propriétaire pour le restaurant du pontet et 1 création d'activité pour le « coin des saveurs » dans le dernier local commercial appartenant à la commune. A ce sujet, bravo et félicitations au personnel technique de la commune qui a assuré une bonne partie des aménagements de ces locaux. Tous nos vœux de réussite pour ces deux entrepreneurs.

  • Été lancement du chantier d'envergure de la maison de santé et de la cantine scolaire. C'est un magnifique projet qui va fixer pour de nombreuses années la présence médicale sur Quintenas. C'est un projet sur lequel nous nous sommes engagés pendant la campagne municipale et qui est devenu rapidement réalité.

    Que de satisfactions sur cette maison de santé dont :

une équipe noyau de professionnels de santé en est à l'origine (les deux médecins, la pharmacienne, les infirmières, deux sages femmes et une osthéopathe)

une équipe de maîtrise d'oeuvre compétente et rigoureuse

et surtout l'assurance et la satisfaction que ce projet devienne bel et bien une réalité.

    L'équipe municipale s'est largement investie dès le début du mandat pour que ce dossier sorte au plus vite. Rapidement l'agrément de l'Agence Régionale de Santé a été obtenue et les financements ont été acquis les uns après les autres. Le Département a été le premier à nous suivre (250k€ cantine et MSR), l'Etat (203k€ cantine et MSR), la Région Rhône Alpes (100 k€ MSR) et la dotation parlementaire du Député Dussopt (10 k€)

  • Au total c'est plus d'1 M€ HT qui sont investis et qui implantent de manière durable les professionnels de santé existants sur la commune et qui va en fixer d'autres également, à savoir, chirurgien dentiste, kinés, orthophonistes ou autres professions médicales

 

II. Les projets orientations pour 2016

Lors du débat d'orientations budgétaires 2016 que nous avons mené en décembre dernier, nous avons décidé de ne pas augmenter et de laisser inchangés les taux d'imposition communaux. Nous avons pu le constater, ceux ci ne sont pas élevés et même plutôt bas au regard des communes voisines, néanmoins, le conseil a fait le choix de garder une imposition raisonnable et de gérer la commune avec rigueur et raison. Chercher les économies sur le budget de fonctionnement et dégager des marges de manœuvres pour investir. Voici notre crédo !

Plusieurs investissements verront le jour en 2016 :

  • Une ou des aires de jeux pour enfants. La commission va travailler pour en définir le contenu et le ou les emplacements

  • Des travaux pour l'amélioration de l'accès pour les personnes handicapées vont être réalisés et dans le même esprit les toilettes du boulodrome seront détruites et reconstruites.

  • Nous profiterons de 2016 pour définir en concertation comment nous aménagerons prochainement la place de l'église, centralité du village.

 

 

III. Urbanisme – ETAT CIVIL Recensement.

 

Avec tous ses commerces, services, son tissu économique, ses écoles, ses associations, les technocrates diraient que Quintenas occupe une fonction de bourg centre, sur le plateau sud d'Annonay.

Moi, je préfère vous dire que Quintenas reste avant tout Quintenas. C'est d'abord un village et quel village !

Un village dans lequel les contacts humains sont riches et nombreux, un village dans lequel on se soucie de son voisin, bref un village. Je suis fier d'en être le maire. Et je crois que les collègues élus sont également fiers de participer au développement de Quintenas.

Il nous plaît de le voir grandir et accueillir de nouveaux habitants.

 

 

 

1.Urbanisme

 

Cette année encore la commission urbanisme a été fortement mobilisée. :

  • 13 permis de construire  dont 6 pour des habitations nouvelles

  • 1 permis de construire pour 12 logements à la Terrasse

  • 1 permis d'aménager pour 4 lots

     

2. ETAT CIVIL Recensement

 

En 2015, 19 bébés sont venus grossir les rangs des Quintenassiens, 3 couples sont venus officialiser à la mairie leur union et, nous avons malheureusement inscrits 16 d'entre nous sur les registres de décès.

 

Officiellement 1503 habitants en 2015, combien serons nous après le recensement qui va se tenir du 21 janvier au 20 février ?

La réponse, nous vous la livrerons après le recensement pour lequel nous avons recruté 3 agents recenseurs, à savoir :

  • Sylviane Chirol

  • Isabelle Chenevier

  • Nadine Dizière

Réservez leur votre meilleur accueil et je vous remercie de répondre au plus vite au questionnaire car le recensement doit impérativement se faire pendant la période donnée. Je remercie également Julien Grève, qui a accepté d'être l'agent coordinateur.+

 

Quel que soit le résultat de ce recensement, et quoiqu'il en soit, le conseil municipal comme moi-même, veillerons à ce que notre beau village conserve son âme et qu'il puisse répondre aux défis de demain.

 

III. La réforme de l'intercommunalité et le référendum

 

En parlant de défis futurs, la transition est toute trouvée pour évoquer un sujet ô combien d'actualité et important : l'intercommunalité et la nouvelle organisation des territoires de la République.

Cet été, a été votée et promulguée la loi portant sur la nouvelle organisation ter ritoriale de la république.

Cette loi redéfinit le cadre de ce que doit être la coopération entre les communes et indique qu'à assez cour terme, de plus en plus de compétences devront être exercées par l'intercommunalité et non plus directement par les communes. Par exemple, l'urbanisme, c'est à dire la délivrance des PC qui ne seront plus signés par le maire mais par le président de l''intercommunalité, ou autre exemple, l'assainissement. Et bien d'autres compétences encore !!!

Nous ne sommes pas contre cette loi qui pour nous va dans le bon sens, c'est à dire, qu'il est important, de gérer le plus efficacement possible l'argent public et que par définition, à plusieurs on peut aller plus loin car plus fort. Nous sommes dans l'esprit de la loi et ne cherchons pas à nous ménager et/ou préserver quelques responsabilités intercommunales. Il faut aujourd'hui penser pour le futur proche mais aussi lointain. Que diront de nous les générations futures si Quintenas est raccroché demain sur Lamastre alors que nous sommes dans l'agglomération d'Annonay et que nous y travaillons tous, nous y consommons tous, nous y divertissons tous etc ???

La loi dit aussi que l'intercommunalité doit correspondre au bassin de vie. C'est bien la dessus que repose toute notre démarche.

La carte actuelle prévoit de regrouper la cdc du val d'ay, à laquelle appartient Quintenas avec les cdc du pays de St Félicien et du pays de Lamastre.

Lamastre, avec 2500 habitants devient de fait le bourg centre, et Quintenas se situe à plus d'une heure de route, et quelle route !!!

Géographiquement, culturellement, économiquement, nous ne faisons pas du tout partie du bassin de vie de ce futur ensemble.

Pourtant il est prévu que cet ensemble se crée.

C'est pourquoi, dès que nous en avons eu connaissance, nous avons fait un conseil municipal extraordinaire dans lequel nous avons décidé deux choses :

  1. refus du schéma départemental

    A l'unanimité le conseil a refusé ce regroupement et a délibéré pour sortir de la communauté de communes du Val d'Ay et de rejoindre l'agglomération voisine d'Annonay

 

     2. Faire approuver notre choix par référendum

« Souhaitez-vous comme le conseil municipal que Quintenas rejoigne l'agglomération d'Annonay? » sera la question à laquelle nous vous invitons à répondre massivement par oui le dimanche 24 janvier.

 

pourquoi un référendum ?

La loi prévoit que les conseils municipaux peuvent solliciter l'avis des électeurs sur un sujet qui préoccupe la commune. C'est bien évidement le cas.

Nous avons fait le pari que, parce qu'il s'agit de notre avenir commun, il est normal et même primordial que vous ayez votre mot à dire, et surtout que vous vous mobiliserez en nombre pour l'exprimer.

Si moins d'un électeur sur deux se déplace, le référendum ne sera que consultatif.

Si la majorité d'entre vous s'exprime, alors le résultat du référendum aura valeur de délibération. Nous vous invitons bien sûr à voter massivement OUI.

Même si le Préfet n'est pas tenu par la loi d'appliquer le résultat du référendum, il semble quand même difficile qu'il n'en tienne pas compte d'autant que nous l'avons rencontré avec la commune d'Ardoix sur ce sujet, et qu'il semble nous avoir écouté sur notre souhait de rejoindre Annonay. Nous entendra t'il ? C'est le vœu que je formule.

 

Et le Val d'Ay dans tout ça ? Comme nous l'avons compris dès le début, la CDC du Val d'Ay est vouée à disparaître car elle sera fusionnée avec les deux autres cdc.

Nous avons indiqué très rapidement nos délibérations aux collègues élus du val d'ay, en leur indiquant que nous étions persuadés que le val d'ay ne pourrait pas résister à cette réforme.

Les autres communes du Val d'Ay et la CDC ont changé plusieurs fois d'avis. D'abord réticent à tout élargissement avec St Félicien et Lamastre, le bureau du val d'ay s'est exprimé favorablement à ce regroupement. Puis au conseil communautaire de décembre, la CDC VA a finalement décidé à la majorité de refuser le regroupement pour rester seule, dans son périmètre actuel.

 

Pas de changement dans notre façon d'aborder le problème !

Nous sommes restés sur notre ligne initiale et avons voté contre cette délibération d'une part pour rester cohérent avec nos délibérations communales mais aussi parce que nous avons compris depuis le début que la CDC val d'ay disparaîtra au 1er janvier 2017.

D'ailleurs, la commission départementale de coopération intercommunale, organe officiel composé d'élus et présidé par le Préfet, qui s'est tenue en préfecture le 23 décembre a rejeté l'amendement déposé par le Val d'Ay en vue de rester seul.

Cela confirme encore ce que l'on dit depuis le 22/10.

Donc, comme nous le craignons, Quintenas est toujours dans le périmètre de Lamastre St Félicien.

Le référendum est plus que jamais d'actualité.

J'ai confiance en vous, je sais que lorsqu'on interroge la population sur des questions pertinentes et concernant leur avenir et celui de leurs enfants, les électeurs se déplacent et s'expriment.

 

Dites aux absents, à votre famille, vos voisins que c'est un devoir de venir voter le 24 janvier pour dire :

  • OUI à Annonay Agglo,

  • Oui à Quintenas

  • et surtout OUI à l'avenir.

 

Je vous remercie de votre écoute

 

A nouveau je vous adresse, au nom de la commune mes meilleurs vœux de santé et bonheur pour 2016.

Je vous invite à partager le verre de l'amitié servi par le conseil municipal et les pompiers que je remercie.

Je remercie également le chef Georges et les musiciens des Muguets pour leur prestation musicale de qualité, qui fait honneur à la commune et qui régale nos oreilles.

 

MERCI

Commentaires